Tourisme Var
Pont basculant de La Seyne sur Mer
Pont basculant de La Seyne

Ci dessus, le pont basculant des chantiers navals de La Seyne sur Mer. Le 3 novembre 1987,il a été inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques et sa rénovation est désormais entreprise. Le projet a pour but de transformer cet ouvrage en un belvédère avec ascenseur qui permettra une vue imprenable sur la rade de Toulon.

Hébergements à La Seyne sur Mer

La Seyne sur Mer, station balnéaire proche de Toulon

Autrefois, c'était aux chantiers navals que l'on pensait en priorité quand on songeait à La Seyne sur Mer. De fait, ces chantiers navals sont apparus très tôt dans l'histoire de la cité, puisque les premiers virent le jour en 1711, et ils ont durablement marqué la mémoire de la commune.
Mais c'est désormais le tourisme qui est devenu l'activité économique principale de la ville, et avec ses atouts, paysagés et patrimoniaux, ce n'est vraiment pas une surprise.

Les chantiers navals

La sortie des chantiers navals de La Seyne sur Mer Commune ouverte sur la rade de Toulon et sur la Méditerranée, La Seyne sur Mer était un emplacement idéal pour l'installation de chantiers navals. Longtemps la ville resta le centre de construction navale le plus important de Provence. Les constructions de paquebots alternaient avec les constructions de navires militaires, pour la France ou l'étranger.
Mais cette page de l'histoire de La Seyne s'est définitivement tournée en 1989, après la fermeture des chantiers navals seynois. Il ne reste de cette époque industrieuse qu'une Porte, celle qui voyait défiler autrefois les armées d'ouvrier des chantiers de La Seyne, et un pont basculant, épargnés lors de la destruction du site. Depuis 2006, le site a été transformé en parc paysagé, pour le plus grande joie des Seynois et des touristes.

La station de Tamaris

Institut Michel Pacha, à TamarisAprès la fermeture des chantiers navals, La Seyne sur Mer s'est tournée vers son extraordinaire patrimoine pour développer sa principale ressource, le tourisme. Tout avait d'ailleurs déjà commencé le siècle précédent.

Un homme, Blaise Marius Michel, surnommé Michel Pacha puisqu'il avait reçu ce titre de l'Empire Ottoman, est à l'origine des premiers développement touristiques de La Seyne. De retour en France après une vie passée en grande partie sur les rives du Bosphore, il va découvrir Tamaris. Il y bâtira aussitôt un château puis un ensemble de villas dans le goût de l'époque, et fera ainsi de la corniche de Tamaris la première station climatique de la Côte d'Azur.
Le renom de Tamaris grandira jusqu'aux années 20, puis, peu à peu, ce sont les plages proches qui retiendront les faveurs des touristes.

Les plages de La Seyne

Plage à La SeyneLes plages de La Seyne sur Mer comptent parmi les plus belles de la rade de Toulon. La plus connue est peut-être la plage des Sablettes, située sur l'isthme de la presqu'île de Saint Mandrier, une plage de sable fin qui attire chaque année un très important tourisme familial. Elle se prolonge par la plage de Mar Vivo, au nom si évocateur, elle aussi une plage de sable fin, idéale pour les jeux d'enfants.
Viennent ensuite la plage de Fabregas, avec son sable gris réputé souverain contre les rhumatismes, et la plage de La Verne, une plage de galets qui profite d'une aire de pique-nique et d'un espace de jeux mis à disposition dans une pinède voisine.
Enfin, la plage du Jonquet, accessible grâce à des escaliers, est particulière puisqu'elle accueille tous ceux d'entre vous qui sont adeptes du naturisme. Autre particularité de cette plage, elle se situe face aux Deux Frères, deux rochers emblématiques du Cap Sicié, situé sur la commune de Six Fours.

Les forts de La Seyne

Fort Balaguier La position stratégique de La Seyne sur Mer dans la rade de Toulon, face au quartier du Mourillon, lui a valu d'être très tôt équipée d'une série de fortifications militaires dont certaines ont été particulièrement bien conservées jusqu'à nos jours. Vous pouvez ainsi visiter le fort Balaguier, qui désormais accueille chaque année plusieurs expositions de grand intérêt. Le fort Balaguier se situe sur la corniche Bonaparte, face à la Tour Royale de Toulon.

Autre forts également intéressants, le fort de l'Eguillette, la batterie de Peyras et le fort Napoléon qui, en plus d'accueillir lui aussi des expositions, est le lieu chaque année d'un remarquable festival de jazz.

La villa Tamaris Centre d'Art

La "grande maison" aurait été construite sur la colline Tamaris par Blaise Marius Michel, Michel Pacha, pour son épouse. Le décès de celle ci en 1893 entraînera malheureusement l'arrêt des travaux, qui ne seront jamais repris. Ce n'est qu'en 1991, enfin, que la municipalité de La Seyne-sur-mer se porte acquéreur et va entreprendre les travaux de rénovation. En 1995, elle devient la "Villa Tamaris Centre d’Art". Sa gestion sera confiée en septembre 2003 à la Communauté d'Agglomération Toulon Provence Méditerranée en tant que site de référence pour les arts plastiques.

Pour organiser vos visites :
Villa Tamaris centre d'art
Avenue de la Grande Maison - 83500 La Seyne-sur-mer
TEL : 04 94 06 84 00 - Fax : 04 94 30 71 89
Site Internet : http://www.villatamaris.fr
Villa ouverte de 14h00 à 18h30 sauf le lundi et jours fériés - Entrée gratuite.